Les pavillons de complaisance dans le monde

10 novembre 2012 § Poster un commentaire

On estime qu’environ 63% de la flotte de la marine marchande mondiale navigue sous un pavillon de complaisance [*]. Les armateurs utilisant ces pavillons le font pour des raisons de réduction de coûts, de contraintes environnementales, sécuritaires et sociales peu élevées.

On compte « officiellement » 32 pavillons de complaisance, dont… la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni.
Ces trois pays ont en effet développé un pavillon dit « bis » (Gibraltar pour le Royaume-Uni) afin de lutter contre l’hémorragie de leur marine marchande vers des pavillons de complaisance classiques.
Ce faisant, ils instituent un système à mi-chemin entre les normes les plus élevées et les plus basses en matière sécuritaire et sociale.

Panama est le premier de ces pavillons, avec 8 065 navires enregistrés, et 23% du tonnage mondial.

Voici la liste des principaux pavillons de complaisance, avec le tonnage (en milliers de tonneaux) :

  • Panama (183 503)
  • Liberia (82 389)
  • Bahamas (46 543)
  • Marshall (42 637)
  • Malte (31 633)
  • Chypre (20 109)
  • Bermudes (9 592)
  • Antigua-et-Barbuda (9 537)
  • Man (8 965)
  • Saint-Vincent-et-les-Grenadines (5 203)

 

Liste des pavillons de complaisance par l’ITF

Les pavillons de complaisance permettent de s’affranchir de nombreuses réglementations, sur la sécurité et l’environnement. Une visite annuelle du navire par les autorités du pavillon est obligatoire, mais ces visites sont très souvent déléguées et effectuées par des salariés de sociétés tierces (sociétés de classification), il en ressort que de nombreux navires sont malgré tout laissés à l’abandon par les armateurs, du moins les travaux coûteux mais nécessaires sont annulés ou retardés. Ces armateurs peu scrupuleux s’arrangent pour que ces navires fréquentent le moins souvent possible les ports européens et américains; lorsque ces voyages sont indispensables, les navires sont fréquemment arrêtés par les autorités du port avec obligation de réparation.

La Fédération internationale des ouvriers du transport fait le constat suivant : «Les risques sont plus grands à bord des bateaux portant un pavillon de complaisance. En 2001, 63 % des pertes en tonnage absolu étaient liées à treize pavillons de complaisance. Les cinq premiers pavillons en nombre de bateaux perdus sont tous de complaisance : Panama, Chypre, Saint-Vincent, le Cambodge et Malte. »

 

Liste des pays classés comme étant des pavillons de complaisance par l’ITF

  • Antigua-et-Barbuda Antigua-et-Barbuda
  • Drapeau des Antilles néerlandaises Antilles néerlandaises (bis des Pays-bas)
  • Bahamas Bahamas
  • Barbade Barbade
  • Belize Belize
  • Territoire d'outre-mer autonome (Royaume-Uni) Bermudes
  • Bolivie Bolivie
  • Myanmar Myanmar (Burma)
  • Cambodge Cambodge
  • îles Caïmanes Îles Caïmans – C’est le drapeau qui est représenté : le pavillon civil est le « red ensign » britannique avec l’emblème des îles sur la partie flottante.
  • Comores Comores
  • Corée du Nord Corée du Nord
  • Chypre Chypre
  • Guinée équatoriale Guinée équatoriale
  • France France (RIF: registre FIS (bis))
  • Allemagne Allemagne (registre GIS (bis))
  •  Géorgie
  •  Gibraltar (bis du Royaume-uni) – C’est le drapeau qui est représenté : le pavillon civil est le « red ensign » britannique avec l’emblème de Gibraltar sur la partie flottante.
  •  Honduras
  • Jamaïque Jamaïque
  • Liban Liban
  •  Libéria
  • Malte Malte – C’est le drapeau qui est représenté : le pavillon civil est rouge bordé de blanc frappé d’une croix de malte blanche.
  •  Marshall
  • Maurice Maurice – C’est le drapeau qui est représenté : le pavillon civil est rouge avec le dessin du drapeau dans le canton et l’emblème national sur la partie flottante.
  • Mongolie Mongolie
  • Panamá Panamá
  • São Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe
  • Sri Lanka Sri Lanka
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines Saint-Vincent-et-les Grenadines
  •  Tonga
  •  Vanuatu

 

[*] Plus dans le détail, on estime qu’en 2000, 75 % des navires servant des intérêts américains sont immatriculés dans un pays tiers (contre 66,5 % en 1990), 66,4 % pour l’Union Européenne (contre 51,3 %) et 65,1 % pour l’Asie du Sud-Est et le Japon (contre 47,6 %). Et, si on prend l’exemple de la Grèce, l’une des plus importantes puissances maritimes mondiales, on s’aperçoit que les navires détenus par des intérêts grecs constituent 72 % de la flotte battant pavillon chypriote, 55 % de la flotte battant pavillon maltais, 18 % de la flotte battant pavillon des Bahamas. Les navires japonais constituent, eux, 40 % des navires battant pavillon panaméen. Les bateaux américains n’échappent pas non plus à la règle puisqu’ils constituent 12 % de la flotte sous pavillon libérien et 16 % de la flotte sous pavillon des Bahamas [17/57]. Les navires chinois s’invitent désormais eux-aussi sur d’autres registres (11 % de la flotte libérienne, 17 % de la flotte panaméenne et 20 % de celle des Bahamas). (Wikipédia)

 

/ Le Monde Diplomatique, UNCTAD, populationdata.net, Liste des pays de complaisance selon ITF

Tagué :, , , , , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Les pavillons de complaisance dans le monde à Tell The People.

Méta