Ces magouilles qui font le Top 25 des applications sur l’Apple Store

22 mars 2012 § Poster un commentaire

Des sociétés peu scrupuleuses utilisent des techniques douteuses pour placer les applications de leurs clients dans le Top 25 des « Nouveautés » sur l’App Store.

Lors de leur lancement, les applications pour smartphone souffrent d’un problème de popularité. Il ne suffit pas de créer une bonne application, il faut ensuite réussir à la faire connaître au plus grand nombre. Ainsi, les développeurs doivent être prêts à investir beaucoup d’argent en communication pour déclencher les téléchargements, et en particulier en ce qui concerne les applications Apple.

La course à l’audience

Sur ce marché saturé où il est très difficile d’émerger, il devient vital pour les applications de se placer dans le top 25 des « Nouveautés » sur l’App Store, la plateforme de téléchargement d’applications d’Apple, ou sur le Google Play, l’ex-Android Market. C’est à ce moment là que le marketing viral prend un essor considérable, engendrant soudainement un nombre impressionnant de nouveaux clients. Pour y arriver, certains ont décidé de faire appel à des sociétés aux techniques frauduleuses dans le but de simuler un pic d’audience, les amenant alors dans le fameux classement tant désiré.

Apple se transforme en traqueur

L’un des employés de ces sociétés malhonnêtes, mais pourtant de plus en plus nombreuses, a décidé de témoigner anonymement pour le site Digiday, révélant les dessous de ces magouilles : « Ces sociétés ne l’avoueront jamais, mais elles utilisent des robots. Nous remarquons tout à coup un pic de téléchargement, sans que les applications soient pour autant ouvertes« . Apple a conscience de cette faille au sein de son système et a expliqué au début de l’année prendre des mesures pour mettre à terme à ces pratiques douteuses. La firme à la pomme croquée a notamment fait fermer tous les sites marchands dont la publicité prédisait un bon classement dans l’App Store à ses prospects. Les téléchargements d’applications auraient alors baissé de 24% en un mois… Mais en réalité, selon l’anonyme, « Apple n’a aucun recours pour nous arrêter. Ils peuvent toujours nous menacer, mais en termes de technique, il est quasiment impossible pour eux de réussir à nous identifier« . Ainsi, ce genre de sociétés existerait encore, mais sous un autre nom, cette fois-ci moins évocateur, ne laissant pas imaginer leur activité.

Une magouille qui n’est pas prête de s’arrêter

Face à ce scandale, une société du nom de GTekna est pourtant bien connue pour offrir ce type de service. Son fondateur, Chang-Min Pak, a d’ailleurs laissé sous-entendre sa réussite, en avouant avoir gagné plus deux millions de dollars l’année dernière, soit environ 1,5 million d’euros. De plus, il a révélé avoir encore de nouveaux clients, qui ne se laissent pas impressionner par ces pratiques interdites.

/GentSide, 21 mars 2012
Publicités

Tagué :, , , ,

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Ces magouilles qui font le Top 25 des applications sur l’Apple Store à Tell The People.

Méta